Que savoir sur le mariage coutumier africain ?

Vous avez un projet de mariage coutumier africain en tête ? Félicitations ! L'organisation de cet événement ne sera pas de tout repos. Les mariages coutumiers suivent des procédés qui mènent à la célébration.

L'Afrique est un continent culturellement riche et les mariages traditionnels ne font pas exception. Il est important de savoir qu'il existe des différences culturelles entre les régions, les religions et les groupes ethniques.

Cependant, le mécanisme de base de cette célébration est commun à tous les mariages.

Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, il nous faut définir les éléments suivants :

Qu'est-ce qu'un mariage coutumier africain ?

Un mariage coutumier est l'union d'un homme et d'une femme selon une autorité coutumière et suivant un rituel particulier, en cela, le mariage coutumier se distingue d'un mariage civil ou religieux. 

Il s'agit d'une cérémonie africaine traditionnelle à laquelle les deux familles participent. Il a généralement lieu chez les parents de la jeune fille ou dans la maison ancestrale. Cette célébration se déroule avant que le couple ne se marie légalement à l'église ou à l'état civil.

Le mariage est basé sur les valeurs et les coutumes africaines traditionnelles. Il convient de noter qu'il est courant dans de nombreux pays africains.

En quoi consiste la dot ?

La dot est un rituel qui relève d'une ancienne tradition. Il a été transmis de génération en génération et continue à ce jour. Dans le dictionnaire Larousse, il est défini comme "un ensemble des biens meubles ou immeubles donnés par un tiers à l'un ou l'autre des époux dans le contrat de mariage".

En réalité, la dot va au-delà de cet aspect. C'est le lien entre deux familles.

L'homme va prouver à sa belle famille l'amour qu'il éprouve et son rôle protecteur envers sa future femme. Ainsi, il va offrir des cadeaux à la famille de sa bien-aimée.

Par exemple, en Afrique du Nord, il peut donner des bijoux et des ornements. En Afrique subsaharienne, des lots de pagnes, des vêtements, des noix de cola, des ustensiles de cuisine et le paiement de la dot (montant déterminé par la famille).

L'organisation d'un mariage coutumier

L'homme doit d'abord aviser son père de l'intention d'épouser une femme. Par la suite, le père (ou un autre membre proche de la famille tel qu'un oncle) rend visite ou écrit à la famille de la femme pour les informer des souhaits de son fils. Puis, il s'informe des conditions dans lesquelles ils peuvent se marier.

Si les parents et proches de la femme sont d'accord après une période de réflexion, ils enverront la liste.

Notez en premier lieu que le contenu de la liste peut varier en fonction des coutumes locales et de la composition de la famille.

Après cela, les deux familles commencent à préparer le mariage.

Une fois que l'homme a rassemblé tous les éléments de la liste, il peut passer à l'étape suivante.

La présentation des familles

Cette étape est essentielle. Le futur gendre, accompagné de ses proches, se rend chez la future mariée. Pour l'occasion, elle est entourée de sa famille. Cette pratique est parfois appelée "frapper à la porte" ou "kôkô" dans certains groupes d'éthique.

Ce jour-là, l'homme doit faire bonne impression.

En fonction des coutumes, des situations distinctes peuvent se présenter. Alors, il peut offrir des cadeaux à sa belle famille lors des fiançailles (ceci peut également se dérouler plus tard, lors du mariage coutumier).

Chez les béti au Cameroun par exemple, le prétendant offre des cadeaux tels qu'un sac de riz, des boîtes d'allumettes, de la bière et du jus.

La présentation est souvent suivie des fiançailles.

L'union de deux familles par la dot

Précédemment, il a été indiqué que la dot est une alliance entre deux familles.

Elles donnent leur bénédiction aux futurs époux. Par conséquent, cette cérémonie a une grande valeur symbolique qui rassemble les proches des futurs mariés.

Pour célébrer la dot, chaque famille se tourne vers un intermédiaire qu'elle aura choisi (en général il s'agit d'un oncle ou d'un ami proche de la famille). Celui-ci représente les intérêts des familles et veille au bon déroulement de la dot.

En règle générale, la cérémonie commence par la remise des cadeaux sur la liste.

En raison des coutumes, le déroulement de la cérémonie peut varier légèrement. Quelques-uns vont cacher la femme dans la maison. À ce moment, c'est le mari qui assiste à la dot. Pour d'autres, les époux sont présents et suivent la remise des cadeaux. Chaque communauté célèbre cette journée à sa façon.

La célébration du mariage coutumier

La célébration du mariage coutumier a souvent lieu le même jour que la dot - cette organisation est souvent privilégiée. Cependant, cela varie selon la culture et la religion.

Les cérémonies peuvent durer jusqu'à une semaine.

Avant d'être reconnus comme Monsieur et Madame par leurs familles respectives, les mariés doivent franchir la dernière ligne droite. Pour cela, la future épouse offre en premier un verre de vin de palme ou la boisson préférée du père (au Congo).

Dans plusieurs pays africains, la future mariée présente à genoux une enveloppe contenant la dot en espèce à son père. Si le père accepte l'enveloppe, alors il donne son accord pour le mariage.

Ensuite, elle partage un verre avec son mari. Ce geste montre le respect et la gratitude de la future épouse. Après quelques échanges de vœux, le couple est déclaré mari et femme.

Dès lors, les membres de la famille ou amis présents accueillent les mariés en fanfares avec des danses des chants.

Après la cérémonie, la fête débute. À la maison ou dans une salle de réception, tout le monde danse, chante et déguste des plats traditionnels.

Il faut noter que le mariage coutumier ne permet pas de changer de statut sur l'état civil.

En clair, pour que vous soyez légalement reconnu comme mari et femme, vous devrez procéder à un mariage civil.

Les tenues traditionnelles du mariage coutumier

La tenue traditionnelle du mariage coutumier africain est un élément très important de la cérémonie. Chaque culture a son propre style de vêtements et d'accessoires. À travers ces ensembles (il s'agit souvent d'ensembles en pagne africain), les mariés représentent leurs régions ou leurs ethnies.

Chez les Akans par exemple, la mariée porte une robe traditionnelle faite d'un beau tissu avec des ornements dorés typiques des Akans. Pour compléter sa tenue, sa coiffe est ornée de beaux bijoux couleur or. Cette robe d'apparat symbolise sa famille et son ethnie.

La même règle s'applique au marié.

Enfin, les tenues des demoiselles et garçons d'honneur s'accordent au thème du mariage.

FAQ : Tout ce qu'il faut retenir du mariage coutumier

Qu'est-ce qu'un mariage coutumier ?

Un mariage coutumier est l'union d'un homme et d'une femme selon une autorité coutumière et suivant un rituel particulier, en cela, le mariage coutumier se distingue d'un mariage civil ou religieux.
Il s'agit d'une coutume ancestrale qui unit deux familles plutôt que deux individus. C'est un mariage négocié, accepté et célébré par les familles des deux partenaires.

Quelle est la différence entre un mariage coutumier et un mariage civil ?
Le mariage civil permet à l'état de reconnaître le statut marital de deux personnes contrairement au mariage coutumier.

Le mariage coutumier diffère du mariage civil car il s'agit d'une affaire communautaire.

Partager

Abonnez-vous pour ne pas manquer un article
Inscrivez-vous avec votre adresse électronique pour recevoir des nouvelles et des mises à jour !
Précédent
Comment se déroule un mariage coutumier congolais ? 
Que savoir sur le mariage coutumier africain ?